PRIMEURS 2016 ► DÉCOUVREZ NOS DERNIÈRES SORTIES
Les prix sont affichés pour une livraison en :
Mon panier

0 produit au panier

0,00 €
Valider mon panier
0

TOTAL : 0,00 €

RETOUR ACCUEIL

 

Quel vin choisir ?

Le choix d’une bonne bouteille de vin peut s’avérer difficile lorsque l’on n’y connait pas grand-chose. L’offre proposée aux consommateurs ne cesse de s’élargir. Il est parfois compliqué de faire le bon choix entre tel ou tel bouteille. Cependant, il existe deux critères pouvant vous aider à choisir une bouteille de qualité : le prix et le millésime.
 

Le prix du vin


Le marché du vin se caractérise par l’ensemble des transactions réalisées entre les négociants et les producteurs. C’est ce marché qui va permettre d’établir le prix de base de chaque appellation. Le prix de base d’une appellation est déterminé selon sa popularité passée, son prestige et ses quantités disponibles. Généralement, plus l’appellation est vaste et plus le vignoble est étendu, plus le prix est bas. A l’inverse, plus l’appellation est étroite et plus le vignoble est petit, plus le prix est élevé. Un vin de pays sera donc beaucoup moins cher qu’une appellation régionale, qui elle-même sera beaucoup moins couteuse qu’une appellation plus localisée à l’intérieur de la même région.
Le prix du vin subit des variations qui s’éloignent très rarement du prix de base.
 

Le millésime du vin


vinLe millésime du vin coïncide à l’année durant laquelle s’est déroulée la récolte du raisin. En France, comme dans la plupart des autres pays d’Europe, la qualité des raisins ne peut être connue au préalable. Elle dépend principalement du climat. Les variations climatiques se répercutent non seulement sur la qualité du raisin et du vin mais aussi sur les quantités pouvant être produites. Les quantités produites influencent le prix du vin. Le millésime est donc un critère important à ne pas négliger lors du choix de la bouteille.

Le cépage correspond à la variété de vigne cultivée. La plupart du temps, il est différent d’une région à une autre. En France, les cépages les plus répandus sont le Merlot, le Grenache noir, le Ugni blanc, le Syrah et le Carbernet sauvignon. Chaque cépage a besoin d’un ensoleillement et d’une quantité d’eau plus ou moins importante. En 2003, la France a connu plusieurs mois de canicule. Ceux-ci ont profité aux vins de bordeaux principalement issus des vignes de Cabernet sauvignon. Les bordelais de 2003 sont donc une valeur sûre. A l’inverse, la canicule n’a pas été profitable aux vins de Bourgogne issus principalement des vignes de Pinot Noir. Il faut donc éviter de se procurer des bouteilles de cette année.


Afin d’aider les consommateurs à choisir une bonne bouteille de vin, il existe des tableaux regroupant la qualité et le millésime de chaque région. Ils sont disponibles dans les boutiques et sur internet.